Déchiffrer l’arabe

Ce n'est pas un livre qui fait l'objet de mon petit billet du jour mais une écriture : je me suis enfin décidée à apprendre l'alphabet arabe. J'écris "enfin" car cette velléité me poursuit depuis longtemps, d'aussi loin, peut-être, que ma lecture des Nourritures terrestres en classe de première, quand Gide nous emmenait à Tunis, …